12 août 2012

[Cinéma] Batman - The Dark Knight Rises

Dark-Knight-Rises-The-Legend-Ends

Dire que ce troisième volet des aventures de Batman était attendu est un euphémisme tant ce dernier opus a déchaîné les passions sur le web. On aura d'ailleurs assisté à un énième affrontement entre fans et critiques cinématographiques en France tant les premiers refusent toute critique tandis que les second font preuve d'un narcissisme et d'un chauvinisme particulièrement détestable.

Pourtant le second opus : The Dark Knight avait fait l'unanimité malgré une seconde partie du film manquant de rythme, Le décès de Heath Ledger juste avant la sortie du film n'y étant pas étrangère. Ainsi tout le monde s'est accordé pour élever le film au panthéon du film du super-héros et pourtant...The Dark Knight Rises surpasse totalement ses deux prédécesseurs, en terme d'intensité, d'intrigue, de connexion avec notre monde, d'évolutions des personnages, de rythme... C'est une véritable apothéose que nous offre Christopher Nolan.

Huit années se sont déroulées depuis le meurtre du procureur Harvey Dent, huit années durant lesquelles Gotham City a renoué avec la paix et la tranquillité, huit années où Batman, recherché pour le meurtre de Dent, n'est pas réapparu. Mais cette trêve est sur le point d'être rompue, la révolution gronde sous Gotham et une armée demeurée sous-terre réclame vengeance pour toutes les injustices qu'elle a subi. cette révolte meurtrière sera menée par Bane, un personnage portant un masque sur la partie inférieure de son visage qui va forcer Bruce Wayne à endosser de nouveau le costume de la Chauve-Souris.

Dès le début le film surprend, il se passe en effet un laps de temps assez long entre les deux films et Bruce Wayne n'est même plus l'ombre de ce qu'il était, désormais milliardaire reclus. C'est finalement une jeune voleuse du nom de Selina Kyle qui va le forcer à sortir de son manoir. Il faut souligner que cette Catwoman est juste parfaite, comme on pouvait l'imaginer. Exit la catwoman névrosée jouée par Michelle Pfeiffer dans "Batman : Le Défi", enfin le personnage de Selina est traitée à sa juste valeur et c'est également une autre très bonne surprise.

En parlant des personnages, les autres ne sont pas en reste, si les Commissaires Gordon, Alfred et Fox sont de nouveau impeccables, la surprise vient du personnage de Blake, jeune policier idéaliste qui pose les bases d'un Robin indépendant et intelligent. Bien loin des faire valoir habituels. Du côté des ennemis, le personnage de Bane est bien travaillé avec une histoire bien plus intéressante et tragique que celle du Joker. Ce qu'il perd en charisme par rapport à son prédécesseur, Bane regagne très vite de l'intérêt au fur et à mesure que l'intrigue se dévoile. Enfin, le personnage de Miranda Tate tenue par Marion Cottilard est également intéressant même si le personnage est un peu en deçà par rapport au reste du casting.

Avec ses deux heure et quarante quatre minutes, on était en droit de s'inquièter de quelques longueurs dans le film, mais force est de constater que je n'ai pas vu le temps passer, Christopher Nolan parvient à conserver un rythme soutenu tout en travaillant son univers, son intrigue et ses personnages, chose qu'il n'était pas totalement parvenu à concilier dans "The Dark knight". Si le côté post 11 Septembre a été mis en avant par les médias, ce n'est pas la référence qui m'a le plus marqué, les scènes de la prise de pouvoir par Bane et son armée n'est pas sans rappeler la révolution française et ses jugements arbitraires face à ceux que le peuple estimait privilégié, le tribunal présidé par l'épouvantail renvoie même à certaines gravures de livres d'histoire.


On éprouve même par moment de la sympathie pour les actions de Bane, lorsqu'il attaque la bourse où lors de son discours sur la révolution et l'égalité des chances, et ce malgré la finalité annoncée de ses actions. Cela ajoute encore un peu plus de profondeur au film et démontre à quel point Nolan a bossé son sujet. Il a su corriger les quelques défauts de ses deux précédents films de la saga pour accoucher d'une oeuvre maîtresse qui peut s'ériger en nouvel étendard des adaptations de comics.

Posté par sanlioc à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur [Cinéma] Batman - The Dark Knight Rises

Nouveau commentaire